Sortir d'un malentendu


L’histoire de la contestation des essais nucléaires français en Polynésie fait elle-même débat. Certains affirment même que l’installation du CEP en Polynésie a bien soulevé quelques oppositions considérées comme « opportunistes » de la part des hommes politiques locaux et « tardives » de la part de l’Eglise protestante. Enfin, ces mêmes « observateurs » affirment qu’il n’y a pas eu dès l’installation du CEP de mouvement d’opposition populaire contre les essais nucléaires en Polynésie.

Les expériences nucléaires dans le monde ont été réalisées partout dans ce même contexte colonial si bien que nul n’a entendu – et pire, personne n’a véritablement étudié – la voix de ces petits peuples qui certainement ont vécu, avec les essais nucléaires, la plus terrible violation de leurs droits de leur histoire.
L’histoire de la bombe dans le contexte colonialEn fait, pour ne parler que de la Polynésie française, on observe que le discours sur la « quasi absence » de réactions des Polynésiens face aux essais nucléaires est tenu par des auteurs, des personnalités politiques non polynésiens peu familiers de la culture, de la langue, des moyens d’expression du peuple polynésien. De plus, un jugement sur l’attitude des Polynésiens – personnalités politiques, responsables d’Eglises, population – à propos des essais nucléaires est entièrement faussé s’il fait abstraction du poids du contexte colonial.

La même situation s’est retrouvée dans tous les pays ou régions où les puissances nucléaires ont effectué leurs essais nucléaires.

Pour sortir du malentendu, l’histoire de la contestation des essais nucléaires en Polynésie reste donc à faire par les Polynésiens eux-mêmes.


 Galerie photos

 Glossaire

Mot 
  • CEP
  • Centre d’expérimentation du Pacifique


 Quizz
En quelle année a été signé un traité d’interdiction des essais nucléaires dans l’atmosphère ?



© Copyright 2009 Assemblée de la Polynésie française   | Mentions légales