Aldébaran, prélude à la contamination des Gambier


Le 2 juillet 1966, la Polynésie entre dans l’ère nucléaire avec le premier essai Aldébaran tiré depuis Moruroa, mais les premiers « bénéficiaires » des retombées atomiques furent les Mangareviens.

L’histoire de ce « Tchernobyl polynésien » est aujourd’hui bien connue et les témoignages sont confirmés par quelques documents officiels de l’époque qui ont « échappé » au secret militaire.

Le « silence » sur la catastrophe fut bien gardé. C’était le premier essai depuis que la France avait fait de la Polynésie son nouveau champ de tir atomique. Il ne fallait pas compromettre la suite du programme qui devait faire de la France une grande puissance nucléaire, aux côtés des Etats-Unis, de l’URSS et de la Grande-Bretagne.

Après la publication du rapport de la Commission d’enquête de l’Assemblée de la Polynésie, en février 2006, un ancien militaire, M. Renault d’Herbais, contesta les témoignages rapportés de personnes présentes à Mangareva le 2 juillet 1966. Sa version des faits fut publiée dans le mensuel Tahiti Pacifique Magazine, mais elle comportait quelques « trous » de mémoire qui furent rectifiés.

Les autres tirs aériens qui eurent lieu depuis Aldébaran, ce 2 juillet 1966, jusqu’au tir Verseau du 14 septembre 1974 – 46 en tout – ne manquèrent pas d’atteindre Mangareva de leurs retombées radioactives. On en compte officiellement 23 en huit campagnes annuelles de tirs. Bien que les autorités françaises répètent encore en 2009, comme le général de Gaulle à Papeete en septembre 1966 que c’était « sans inconvénient d’aucune sorte pour nos chers Polynésiens », peu de Polynésiens admettent aujourd’hui que toutes ces retombées sur toutes leurs îles ont été sans effet sur la santé de celles et ceux qui ont vécu cette période. Les Mangaréviens sont plutôt convaincus qu’on leur a caché la vérité, comme en témoigne le reportage de Thalassa « Gambier sous le vent nucléaire » diffusé à Tahiti et en métropole le 11 avril 2008.


 Galerie photos

 Vidéos

 Glossaire

Mot 


 Quizz
Quel est le ministre qui a dû démissionner pour s’être opposé aux essais nucléaires ?



© Copyright 2009 Assemblée de la Polynésie française   | Mentions légales